Remise des chèques de La Passem 2018

Lundi dernier, le 11 mars, l’association Ligams avait convié la presse pour assister à la remise des chèques aux associations dont les projets ont été retenus suite à La Passem 2018 qui a permis de récolter 48 000€.

C’est à l’InÒc Aquitània au Château d’Este de Billère que s’est tenue cette cérémonie.

7 projets ont donc été retenus par le comité de sélection sur la vingtaine reçue, en voici la présentation :

– 2 000€ pour la création par Los Chancaires de Saint Pé de Léren de panneaux ludiques et éducatifs autour du parc d’apprentissage des échasses.

– 2 500€ pour le livre-CD pour enfants « Lo trin de la dança » de la Companhia Crestian Josuèr porté par Menestrèrs Gascons

– 2 500€ pour la réédition du « Dictionnaire du Béarnais et Gascon modernes » de Simin Palay par les Edicions Reclams.

– 3 000€ pour l’édition d’un recueil « Contes Charnègues – Au fil de la Bidouze » par Bidache Culture.

– 4 000€ pour la mise en place de journées d’initiation à la langue « Familhas en Lenga » pour les parents des classes bilingues et Calandreta du Béarn par le CFPÒC Novèla Aquitània. Ce projet est né du constat que nombre de parents d’élèves ayant un contact (soit à Calandreta, en site bilingue, en renforcé, en option…) avec la langue

– 5 000€ pour la série audiovisuelle en occitan autour de « Pelòt » par l’association Art’Òc.

24 000€ pour les deux projets de la Fédération Départementale Calandreta : la création du Pôle Educatif de Pau (qui va regrouper la Calandreta de Pau, de Mazères et le collège en un seul lieu) et l’ouverture d’une Calandreta à Billère en septembre 2019.

Cette soirée a également été l’occasion pour Daniel Barneix, président de l’association Ligams, de dresser un bilan des plus positifs sur La Passem 2018 et de nous dévoiler en avant-première quelques informations sur La Passem 2020.

En effet, celle-ci se verra rallongée tant par les kilomètres que par sa durée. 600 kms seront parcourus en 2020 sur 72H, soit 4 jours et 3 nuits sans interruption, qui nous amèneront jusqu’en Bigorre et dans les Landes.